Mandiaye Ndiaye, AfriSIG 2018

La 6e École africaine sur la Gouvernance de l’Internet (AfriSIG) qui se tient à Zanzibar en Tanzanie du 11 au 16 octobre 2018, réunit trente-cinq apprenants et une vingtaine d’encadreurs, experts et personnes ressources. L’AfriSIG est un cours intensif annuel d’apprentissage et de partage des connaissances de cinq jours, organisé par l’Association pour le Progrès des Communications (APC) et la Commission de l’Union Africaine.

L’objectif est de développer un pipeline de leaders africains issus de divers secteurs, origines et âges, possédant les compétences nécessaires pour participer aux structures de gouvernance de l’Internet au niveau local et international et de façonner l’avenir du paysage de l’internet pour le développement de l’Afrique.

Basé sur une approche du local au global, le programme aborde les questions, processus et pratiques liés à la gouvernance de l’internet et tient compte des évolutions majeures dans le domaine. L’enseignement se fait à travers un modèle mixte de conférences et de séminaires, d’apprentissage par les pairs, d’exercices pratiques, ainsi que de mentorat d’experts africains et mondiaux du domaine.

Les derniers apprenants et encadreurs ayant rejoint le groupe ce jeudi, les participants de l’AfriSIG 2018 ont démontré leur enthousiasme lors de la session d’accueil et de socialisation de ce jeudi 11 octobre à aborder les différentes thématiques du cours, notamment:

  • un aperçu des concepts, des enjeux et des institutions de la gouvernance de l’internet;
  • l’architecture, l’infrastructure, les normes et protocoles de l’internet et la gestion des noms et numéros de l’internet;
  • la gouvernance de l’internet et les questions sociales: problématique hommes-femmes, droits de l’homme et développement;
  • la cyber sécurité, les approches multipartites et les nouveaux enjeux de la gouvernance de l’internet tels que les algorithmes et l’internet des objets.

Les participants sont soumis à un environnement d’apprentissage et de simulation réelle pour expérimenter avec des exercices pratiques la complexité de la négociation multipartite et de l’élaboration d’un énoncé de principes collaboratif sur un sujet actuel, relatif à la gouvernance de l’internet. Les lignes directrices sur la protection des données à caractère personnel pour l’Afrique et le Règlement général sur la protection des données ou GDPR de l’Union Européenne feront  partie des thèmes à être étudiés.

Cette année, l’École a été précédée d’un atelier de deux jours les 10 et 11 octobre 2018 sur « Comment participer efficacement et gérer des discussions multipartites ». Cet atelier préliminaire, organisé en collaboration avec le Projet de Gouvernance Collaborative de l’Internet Society visait à outiller les apprenants de compétences sur la négociation et la résolution de conflits dans le cadre du processus de prise de décisions multipartites.

By Mandiaye Ndiaye.

Tagged on:                 
Skip to toolbar